Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

On a marché sur le Daviaud !

Les travaux d’aménagement pour un abreuvoir réalisés sur le site de l’écomusée du Daviaud, au sein du Marais breton vendéen, ont dégagé un petit bassin maçonné. Cette découverte fortuite d’une construction antique, a alors engagé, un projet de fouilles archéologiques, porté par la Communauté de Communes Océan-Marais de Monts, durant deux semaines.

Lors de la découverte de ce bassin gallo-romain, les agents de l’écomusée ont immédiatement contacté la Conservation Départementale des Musées de Vendée, tutelle scientifique du Daviaud, afin d’avoir l’avis de la gestionnaire du mobilier archéologique. Cette dernière a alors contacté le Service régional de l’archéologie pour la déclaration du site.
Le potentiel scientifique de la découverte a été reconnu. Le SRA accompagne l’écomusée dans ses démarches pour l’analyse de cette découverte. La conservation Départementale des Musées de Vendée nous accompagne également depuis 2011 dans notre parcours de compréhension, d’analyse et de valorisation autour de ce site.
La découverte de cette construction antique en contexte de marais, dans un espace considéré traditionnellement comme maritime pour cette période, pose différentes questions :

  • d’ordre paléo-environnemental et permettent de s’interroger sur l’état des connaissances sur les variations du niveau marin dans le marais. Cette mise au jour s’insère également dans un contexte archéologique relativement méconnu pour l’époque romaine.
  • La fonction de ce probable bassin pose question. La détermination des bâtiments techniques et leur place dans les domaines agricoles font partie des problématiques de la recherche archéologique actuelle.

Seule une phase de sondages archéologiques réalisée par les agents de l’INRAP semble en mesure de répondre aux différentes questions posées et d’évaluer le potentiel du site.
Des fenêtres d’explorations limitées, localisées sur l’emplacement du bassin et guidées en partie par les anomalies géophysiques repérées ont été réalisées. Elles devraient permettre de caractériser l’environnement archéologique immédiat de la découverte et de réaliser les prélèvements paléo-environnementaux nécessaire à la compréhension du milieu.

Les premières fenêtres de sondage réalisées depuis le 11 septembre ont mis à jour des vestiges romains. Cette découverte inédite en milieu de marais va permettre de reconsidérer les connaissances sur l’évolution et l’aménagement du Marais breton-vendéen…

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Pin It on Pinterest

Share This
Accessibilité
X