Vos objets s’exposent au musée !

Le Daviaud, portant l’appellation Musée de France depuis 2003, a bénéficié de nombreux dons de particuliers depuis le début de la crise sanitaire. Comment ces objets entrent-ils dans les collections ? Comment sont-ils conservés et valorisés ?

Pour beaucoup, la crise sanitaire a été l’occasion de faire du tri dans ses armoires ! Des objets oubliés ont ressurgi du passé. Vingt propositions de don ont été enregistrées, en quelques mois, un chiffre sans précédent ! Artisanats, objets du quotidien et agricoles, photographies, costumes, dessins… Au total près de 160 objets ont été donnés gracieusement au musée. Tous ces dons représentent un réel intérêt patrimonial pour un musée de société tel que Le Daviaud. Ils nous renseignent sur le territoire, ses usages, et les savoir-faire d’autrefois et enrichissent, ainsi, les collections. Ces objets sont aussi les témoins matériels de la mémoire des habitants retraçant des histoires de famille (baptême, mariage, deuil, métiers/savoir-faire).

Vos objets examinés à la loupe !

Avant d’intégrer les collections du Daviaud, Musée de France, ces objets doivent en premier lieu être examinés, en interne, par notre chargée des collections. Elle évalue l’intérêt patrimonial et la pertinence au sein des collections en observant les critères suivants : lien avec le territoire (Marais breton vendéen), origine connue, ne pas faire doublon avec les autres objets des collections. Le donateur doit également justifier de la propriété de l’objet et fournir des informations à son sujet. Un objet sans histoire et de provenance inconnue, malgré sa valeur marchande et sentimentale, ne pourra rejoindre les collections.

Vos objets préservés pour les générations futures !

L’intégration de ces objets dans les collections publiques est soumise à l’avis de la commission scientifique des Musées de France, pilotée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de La Loire. Si l’avis est favorable, les objets sont inscrits à l’inventaire réglementaire, registre infalsifiable, permettant l’identification et le suivi des collections du musée. Dès lors, les objets inventoriés entrent dans le domaine public. L’équipe de conservation du musée se doit alors de les préserver dans des conditions assurant leur conservation ad vitam aeternam, en réserves ou dans les espaces d’exposition. Ces objets peuvent être présentés aux publics dans le cadre du parcours permanent ou lors d’expositions temporaires. Par exemple, des vêtements anciens, provenant de dons, vont être exposés prochainement à l’occasion des 40 ans du Daviaud !

Infos pratiques

Le Daviaud à La Barre de Monts

Renseignements : 02 51 93 84 84

 

 

Pin It on Pinterest

Share This
Accessibilité
X